Nouveau code de conduite pour les Pl fin canadiens

Le Financial Planning Standards Council, qui supervise l’utilisation du titre de planificateur financier hors du Québec, propose plusieurs amendements à son code de conduite…

D’emblée, le FPSC entend proposer que le principe de prioriser son client soit remplacé par une obligation de loyauté envers celui-ci.

Dans le guide de consultation récemment publié par le FPSC, on insiste sur l’importance que placer l’intérêt du client devant celui du pl. fin. ou de sa firme, notamment en divulguant tout conflit d’intérêts et d’agir avec soin et diligence.

Alors que de nouvelles règles sont en vigueur dans les fonds communs et l’assurance de personne, le FPSC vient resserrer l’encadrement de ses membres dans un effort pour professionnaliser la pratique de la planification financière.

Parmi les changements proposés, le référencement est abordé, de même que les avantages qu’un pl. fin. peut en retirer. Ces derniers doivent être clairement expliqués.

Les nouvelles dispositions du code de conduite insistent souvent sur le besoin des pl. fin. de bien détailler leur offre de services, leurs échéanciers pour les offrir, et tous les coûts qui y sont rattachés. Dans les cas des honoraires par exemple, il fait « expliquer en détail et de façon compréhensible » tous les frais que peut engendrer sa prestation.

Fait à remarquer, en vertu de la nouvelle règle 11 proposée, le pl. fin. se doit de respecter les engagements qu’il a pris envers son client, tant à l’oral que par écrit.

Par ailleurs, le FPSC propose deux nouvelles règles pour baliser la conduite des pl. fin. envers les clients potentiels.

Alors que le code de conduite précédent recommandait certains comportements, les propositions en codifient certaines : les pl. fin. seront par exemple responsables dorénavant de la protection des données personnelles qu’ils colligent dans le cadre de leur pratique.

Le FPSC n’a pas voulu commenter les propositions soumises à ses assujettis.

Du côté de l’Institut québécois de la planification financière, qui certifie les pl. fin. dans la Belle Province, on n’a pas voulu commenter l’initiative.

Les pl. Fin québécois ont eux aussi un code de déontologie, en plus d’être assujettis au code de conduite des représentants de la Chambre de la sécurité financière, qui encadre la pratique au Québec.

 

Mots clés:

Articles récents

Description de l'auteur

Pas de réponse à “Nouveau code de conduite pour les Pl fin canadiens”

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *


*