Aznavour : chanteur d’exception et financier futé !

Charles Aznavour n’avait pas d’équivalent, interprète de talent, compositeur inspiré mais aussi financier rusé qui a su optimiser son patrimoine.

Selon Le Monde et Mediapart, le chanteur d’origine arménienne laisse derrière lui une fortune estimée à plus de 216 millions de dollars. Pas mal pour quelqu’un qui a débuté sa carrière à neuf ans et qui donnait encore un tour de chant quelques semaines avant son décès à l’âge de 94 ans.

Aznavour a accumulé sa fortune à partir de ses prestations, les droits d’auteurs qu’il percevait sur ses oeuvres et celles d’autres artistes (il possédait entre outre le catalogue de l’auteure/compositrice québécoise Lynda Lemay) et ses multiples placements immobiliers (il a en outre possédé pendant une dizaine d’années un condo au complexe Mont-Royal sur la rue Peel à Montréal).

Il a aussi joué au maximum la carte de l’optimisation fiscale. Il résidait depuis les 35 dernières années dans le canton de Genève en Suisse et toute sa propriété intellectuelle était détenue par une société anonyme enregistrée au Luxembourg.

Le dividende annuel versé par cette fiducie est d’au moins 2,9 millions de dollars par année selon certaines évaluations et cette somme est complètement défiscalisée.

 

Mots clés:

Articles récents

Description de l'auteur

Pas de réponse à “Aznavour : chanteur d’exception et financier futé !”

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *


*