Les assureurs de personnes craignent un régime universel d’assurance médicaments

20 milliards de plus en taxes et impôts pour les canadiens….

Selon l’Association canadienne des compagnies d’assurances de personnes (ACCAP) c’est la somme nécessaire pour implanter et exploiter un régime universel d’assurance médicaments tel que le suggère le premier ministre Justin Trudeau.

Cette initiative fait l’objet d’un rapport du Comité permanent de la santé, Un régime d’assurance médicament universel pour tous les Canadiens : Une nécessité.

« Nous appuyons l’objectif de garantir que tous les Canadiens ont accès aux médicaments dont ils ont besoin. Nos recherches montrent que les 25 millions de personnes dont les médicaments et autres services de santé sont couverts par des régimes collectifs d’assurance insistent pour que les médicaments sur ordonnance soient abordables pour tous, mais qu’elles ne veulent pas que leurs régimes maladie soient mis à risque. Si elle n’est pas modifiée, l’approche présentée par le Comité permanent pourrait en fait réduire la qualité des régimes maladie de millions de personnes », déclare Stephen Frank, président et chef de la direction de l’ACCAP.

Les assureurs vie et maladie du Canada sont d’avis que les modifications apportées au système actuel doivent tabler sur les forces, nombreuses, des systèmes public et privé, au profit de tous les Canadiens.

« Tous seront appelés à apporter des modifications, et il ne fait aucun doute que le meilleur système possible garantira que les patients ont accès à des médicaments abordables, préservera les régimes maladie collectifs des Canadiens, et contrôlera les coûts pour les contribuables », d’affirmer M. Frank.

 

Mots clés:

Description de l'auteur

Pas de réponse à “Les assureurs de personnes craignent un régime universel d’assurance médicaments”

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *


*