Le marché s’occupera des abuseurs de commissions

Alors que les régulateurs ont abandonné l’idée de bannir les commissions intégrées, les nouvelles exigences de divulgation des frais mettront fin aux abus.

C’est du moins ce que postule le président de l’Association canadienne du commerce de valeurs mobilières Ian Russell, en rencontre éditoriale récemment avec le blogue WealthProfessionnal.

Ainsi, le resserrement des règles de divulgation de tous les frais de placements forcera les conseillers à offrir tout l’éventail des produits à bas prix.

Dans ProfessionConseiller, Ian Russell rappelait récemment que la tendance à éliminer les fonds communs assortis de ratios bruts de frais de gestion élevés est en hausse. Par ailleurs, « l’importance du coût des placements mentionnée dans la (nouvelle règle 31-103) sur la convenance » fera en sorte que « les fonds assortis de commissions de suivi intégrées feront l’objet d’une attention particulière à cause des questions de conflits d’intérêts ».

Ceci expliquant cela, il soutient donc dans WealthProfessionnal que les conseillers devront donc proposer à leurs clients Russell tout l’éventail de produits et de solutions peu coûteuses, comme les FNB et les comptes à honoraires.

Le conseiller pourra ainsi concurrencer les robots-conseillers, dont les services sont offerts au rabais par rapport à l’offre proposée par un humain fait de chair et d’os.

Saluant la décision des autorités de réglementation de ne pas mettre fin aux commissions intégrées, Ian Russell estime donc que le resserrement des règles et l’application de nouvelles exigences de divulgation règlent le problème des conflits d’intérêts posé par le versement de commissions.

Cela fera donc en sorte que le marché, et la concurrence mettront fin aux abus dans la facturation, les clients pouvant désormais prendre leur décision d’achat de fonds communs en toute connaissance de cause quant au prix.

Mots clés:

Description de l'auteur

Pas de réponse à “Le marché s’occupera des abuseurs de commissions”

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *


*